Echauffement sportif: bien se préparer

Echauffement sportif, bien se préparer
Avant de faire des efforts physiques,  il est indispensable voire même obligatoire de faire des échauffements pour préparer le corps à l’effort qu’il doit fournir, améliorer ses performances et surtout réduire les risques de blessures.

Pourquoi s’échauffer ?

Pour pouvoir bien mener un entrainement sportif, l’échauffement est très recommandé pour que le sportif soit préparé  physiquement  et psychologiquement. L’échauffement aide aussi  pour la mise en route du cardio-pulmonaire et la mobilisation articulo-musculaire. Il faut savoir qu’au repos, les muscles et les tendons ont une température aux environs des 36°C, au moment de l’échauffement, cette température monte petit à petit, à 39°C, les muscles et les tendons sont à leur rendement optimum car l’augmentation de la température offrira aux tendons de l’élasticité, et aux muscles : la souplesse. Il existe aussi d’autres avantages, le débit d’oxygène dans le sang devient plus important. Ce sont tous des facteurs favorables pour les performances des mouvements.

lechauffement-sportif.jpg

Les effets de l’échauffement sportif

Chaque étape d’échauffement produit un effet. La première étape est l’échauffement cardio-vasculaire et populaire. Une fois le corps échauffé, les vaisseaux sanguins se dilatent pour améliorer le flux sanguin vers les muscles.
L’échauffement permet alors à l’organisme de préparer les muscles à l’effort, au repos, la température des muscles et des tendons est entre 36° et 37°. Lorsque le sportif s’échauffe, des muscles et tendons s’échauffent en même temps pour atteindre le rendement maximal entre 38 et 39 degrés. A cette température, les muscles deviennent souples et les tendons plus élastiques.

les-courbatures.jpg
L’échauffement a aussi un grand avantage de réduire les risques de courbatures, de crampes, d’élongations ou de claquages. Il stimule aussi le cœur à accroître graduellement son rythme, améliore la réserve en oxygène des vaisseaux sanguins du cœur pour prévenir des efforts intenses et écarte les risques d’accidents.
La seconde étape est spécifique au sport pratique, c’est l’échauffement articulaire et tendineux : des étirements, ils ont pour effet de préparer les articulations sollicitées par l’effort.